Et que mon cri parvienne jusqu’à vous – Brigitte Lechanteur – thriller fantastique

critique thriller que mon cri parvienne jusqu à vous lechanteur

Pour cette chronique littéraire, je voudrais vous parler d’une claque que j’ai prise.

Et que mon cri parvienne jusqu’à vous, de Brigitte Lechanteur, est un bijou littéraire, mon coup de coeur des 12 derniers mois ❤❤❤.

Ce thriller fantastique est extraordinaire, au sens propre, à plus d’un titre :

  • la thématique surnaturelle,
  • un style qui sort de l’ordinaire,
  • l’ambiance poétique d’une justesse exceptionnelle,
  • des émotions fortes, aux antipodes du gore et de l’horreur,
  • la petite Juliette, un personnage touchant et très fort.

Bref, une lecture qui ne laisse pas indifférent et que je vous recommande chaudement !

La quatrième de couverture

Quand la vérité remonte des bas-fonds de notre inconscient, elle a forcément un prix.
Raphaëlle va le découvrir à ses dépens mais il est trop tard, le poison du secret coule dans ses veines.
Elle a mis en danger les siens, parviendra-t-elle seulement à sauver son fils ?
Elle va tenter le tout pour le tout mais…
Comment vivre quand on est mort ?

Mon avis sur ce roman

Ce pitch “comment vivre quand on est mort ?” est déjà en soi un appel à la lecture. Le roman démarre tranquillement, et dès les premières pages, c’est le drame : Raphaëlle décède d’un accident cardiaque et découvre un monde fantastique entre la vie et la mort, où les secrets se révèlent.

Et là, j’ai vécu une lecture exceptionnelle, avec un texte onirique, oscillant entre un monde des vivants triste, où la bataille de Juliette et de son père pour Fabien est d’une touchante justesse, et un monde des morts baigné de secrets dont on découvre petit à petit l’historique familial et son incidence sur les vivants.

Ma note : 5 / 5 ❤

Style de l’auteur

Le style de Brigitte est particulier et ne plaira pas à tous tant il sort de l’ordinaire. Il sert le texte de façon majestueuse, nous transporte d’un monde à l’autre, d’un temps à l’autre, un vrai bonheur.

Maîtrise de la langue

Perfect !

Personnages

Raphaëlle est touchante dans sa lutte maternelle pour sauver son fils.

Fabien, quasi-autiste, est dépeint avec un réalisme poignant.
Quant à Juliette, c’est le véritable protagoniste de cette histoire, tant elle doit jouer les rôles de fille, de soeur et… de mère protectrice, alors même qu’elle n’a que neuf ans.

Univers

Ce concept d’entre-monde fantastique, où subsistent les secrets et les non-dits familiaux, est 100% convaincant. Le quasi huis-clos de cette maisonnée endeuillée, aux lourds non-dits, est émotionnellement très fort.

Intrigue

Ce n’est pas un thriller haletant au sens habituel ; la lutte de Raphaël pour sauver son fils, alors même qu’elle a quitté le monde des vivants, officie comme un véritable page-turner.

Originalité

Si j’ai retrouvé l’influence du film Ghost, le traitement émotionnel, poétique et onirique de l’histoire fait la force et l’originalité de ce roman qui ne peut pas laisser indifférent.

En conclusion : ce roman est un magnifique coup de coeur et je ne peux que vous inviter à le lire pour prendre autant de plaisir que j’en ai eu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *