fbpx

Chronique roman Fantasy : Zilwa de Grégoire Laroque

critique roman fantasy zilwa gregoire laroque

Ces derniers temps, je lis beaucoup d’auto-édités, dont la qualité n’a rien à envier à bien des romans de maisons d’édition classiques. Après la chronique littéraire de Projet Phoenix de Yacine Sai, voici celle de Zilwa, de Grégoire Laroque, qui a inventé là le concept de Kreol Fantasy.

Je vais vous révéler un scoop : c’est un sous-genre de la Fantasy qui fonctionne très bien, qui fait voyager. Et autant dire que vu le contexte, ça fait du bien de pouvoir quand même voyager !

La quatrième de couverture

Zilwa Naboo, protecteur sacré de l’île de Welling, meurt subitement, dans d’étranges circonstances. Comme le veut la tradition, son successeur sera le vainqueur d’une série d’épreuves, les Trois Rites, regroupant les jeunes hommes et femmes entre vingt et vingt-cinq ans.
Shivan, épaulé par ses amis d’enfance, Alynn et Bojun, participe à cet incroyable défi à travers mer, jungle et montagne. Ensemble, ils devront faire face aux pires trahisons, aux combats les plus spectaculaires, à la perte de proches et à une machination qui les dépasse tous.

Mon avis sur ce roman

La Kreol Fantasy, c’est un vrai bain de fraîcheur tropicale ! Ça change vraiment et ça donne une bouffée d’oxygène à un genre très codifié qui en deviendrait presque plan plan… Les personnages sont sympathiques et le choix surprenant du pouvoir de Shivan est bien amené, justifié, ça change des super pouvoirs de la mort qui tue. Je lirai avec plaisir le second tome et je ne peux que vous inviter à lire ce roman 😉

Ma note : 4,5 / 5

Style de l’auteur

La plume de Grégoire colle tout à fait à l’ambiance insulaire et tropicale, avec un fond de mystère omniprésent. Il y manque juste une pointe de poésie descriptive pour faire carton plein, à mon sens.

Maîtrise de la langue

J’ai relevé quelques coquilles et maladresses, rien de rédhibitoire.

Personnages

Entre ma lecture et maintenant, Grégoire a dévoilé ce qui a inspiré certains personnages.

Pour ma part, mes préférés sont Alynn (spoil alert : la femme de Grégoire ! 😂) et Bojun.

Melen est très intéressante, mystérieuse à souhait, un personnage également très réussi !

Shivan reste le héros principal… sauf qu’il a eu tendance parfois à m’agacer par son côté “Tintin” mêlé de questionnement existentialiste. Je ne suis pas fan des personnages romanesques qui doutent en permanence… Grégoire a écrit sur ce personnage :

Je me suis inspiré de ma vie surtout pour créer ce personnage qui, par conséquent, est celui qui me ressemble le plus (d’après moi).

Aïe ! Sans rancune, l’ami ? 😉

Univers

Comment ne peut aimer cet univers tropical ? On s’y croirait, dans les champs de canne à sucre, aux côtés de nos trois héros. Avec toute la violence potentielle d’une vie tribale et insulaire : les Trois Rites sont inspirés de faits réels…

Le système de magie et les “bondiés” restent encore mystérieux dans ce premier tome, j’attends d’en savoir plus dans la suite…

Intrigue

L’intrigue est intéressante (même si une bonne partie de sa résolution est reportée sur le tome suivant – mais c’est quoi le merdier avec cette Grande Vague ??), certains personnages puent le Conflit (Gadar !) et d’autres sont auréolés de mystère (Melen…).

Bon, une partie de la fin est cousue de fil blanc (pas spoil, suivez mon regard, cela reste un roman de Fantasy) ce qui n’empêche pas de passer un très bon moment.

Originalité

Zilwa est un roman assez inclassable. Le qualificatif de Kreol Fantasy lui colle à merveille ! Pas de princesses et de château-forts, d’elfes ou d’orphelin héritier du royaume. Aucun des codes de la Fantasy n’est respecté et c’est ça qui est bon dans ce roman !

En conclusion, si vous avez envie de voyage et de Fantasy qui sort des sentiers battus, vous pouvez commander Zilwa ici, en format ebook ou broché !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *