chronique littéraire dystopie fantastique ephemeres evasions sienna pratt

Ephémères Evasions – Sienna Pratt – dystopie fantastique

Je reviens ce mois-ci avec une chronique littéraire d'un auteur auto-édité. Ou plutôt, une autrice : Sienna Pratt, que vous pouvez retrouver sur BookstagramFrance.

Éphémères Évasions est ma première lecture de Sienna et sûrement pas la dernière ! C'est en tous cas une lecture qui témoigne bien de la richesse et de la sortie des sentiers battus que permet l'auto-édition.

La quatrième de couverture

Victime d’une erreur judiciaire, Anwen est condamnée à passer les dernières années qui la séparent de sa majorité, au Centre, prison pour mineurs installée dans les vestiges de Haute Boulogne à Belle-Île. Esprit indépendant, elle ne rêve que de retrouver sa liberté. Profitant d’une permission, elle tente de quitter l’île malgré la mer déchaînée. Au cours de cette évasion qui tourne au cauchemar, elle fait la rencontre d’un être mystérieux et captivant qui touchera son cœur à jamais. Se retrouveront-ils un jour ?

Mon avis sur ce roman

Davantage grosse novella que roman, l'intrigue d’Éphémères Évasions se déroule dans des lieux que je connais bien : Belle-Ile-en-Mer et ses alentours. Clairement, j'adore cette immersion dans ces terres bretonnes que j'affectionne tant ! Bon, même si on ne va pas se mentir : l'histoire est sombre, sur fond de grande injustice et de totalitarisme élitiste. Anwen en prend plein la tête, difficile de lâcher ce livre une fois démarré !

C'est bien écrit, très poétique et très dense : le côté "court" de ce texte en fait un condensé d'émotions frappant.

Ma note : 4,5 / 5

Style de l'auteur

J'aime beaucoup l'écriture "radine" de Sienna : c'est concis, c'est propre, ça tape juste, avec précision. J'en redemande !

Maîtrise de la langue

Nickel, vraiment, 3 bricoles non relevées.

Personnages

Anwen ne peut que attirer l'empathie du lecteur : le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle en chie, qu'elle se prend toute l'injustice du monde. En même temps, elle exsude une certaine froideur, liée à sa détermination et à sa force de caractère. Contrairement à Evey dans V pour Vendetta (l'un de mes films cultes !), l'enfermement ne la forge pas, elle n'en a pas besoin : elle se suffit à elle-même (jusqu'à un certain point)...

Un personnage en particulier est très intéressant : Nate, le gardien. Il amène une once d'humanité dans ce monde de brutes... mais aussi de la tristesse #NoSpoil J'aurais aimé en savoir plus sur lui.

J'aurais enfin apprécié que Triskèle en tant que tel soit davantage exploité : il apparaît tard, mais on le perd de vue trop vite... C'est dommage, car de base, il est très attachant (même si muet !), véritable bouée de sauvetage pour Anwen.

Univers

Cet univers dystopique est perturbant, mélange de SF et d'anticipation, avec un univers carcéral qui n'a rien à envier à des geôles napoléoniennes ! J'ai été un peu surpris par le côté onirique apporté par Triskèle, le lézard-dragon qui arrive aux 3/4 du roman. Après un temps d'adaptation littéraire, je me suis repris, et cela colle bien avec la solitude et les évasions d'Anwen (c'est juste dommage qu'il ne fasse que passer).

Intrigue

L'intrigue repose sur le mystère et l'ironie dramatique du titre : après tous, il y a ÉvasionS au pluriel, et c'est l'ensemble du prisme des évasions qui est exploité dans ce texte, et c'est très intéressant ! Malgré cela, j'ai trouvé quelques facilités, notamment sur l'utilisation des navires... mais on passe outre, car c'est bien écrit.

Originalité

Éphémères Évasions est un OLNI - Objet Littéraire Non Identifié : à cheval entre ambiance futuriste et conditions de vie moyenâgeuses, avec de la romance non romancée, des évasions réelles inefficaces au regard des évasions imaginaires, ... Il est perturbant, émotionnellement fort et amène à réfléchir sur cette difficile notion de Justice dévoyée dans notre véritable monde. Bref, je ne peux que vous inviter à le lire !

Leave a Comment

(0 commentaires)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *