chronique littéraire urban fantasy brasier elise stone cleo blackwood

Brasier (Elise Stone T1) – Cleo Blackwood – Urban Fantasy

Allez, encore une autrice auto-éditée pour cette nouvelle chronique littéraire 🙂 Il s'agit de Cleo Blackwood, discrète mais très présente sur Insta 😉

Brasier est le premier tome de sa trilogie Elise Stone.

Brasier est son premier roman publié.

Brasier, c'est une couverture qui est juste magnifique (j'y suis en général assez peu sensible, donc c'est dire !).

Brasier est une très jolie réussite.

La quatrième de couverture

Élise a la mauvaise idée d’utiliser ses pouvoirs phénoménaux pour carboniser deux personnes afin de sauver un inconnu. Pire. Un agent de renseignement intérieur.

Ce n’est pas comme si elle dissimulait l’existence d’un phénix avec lequel elle est Liée, après tout. Et que ledit oiseau légendaire n’avait pas eu la mauvaise idée d’apparaître dans l’incendie qui causa la mort de ses parents, six ans plus tôt.

Aussi, lorsque Léo, espion à moitié mort et pétri de secrets, fait irruption dans sa clinique, son quotidien discret vole en éclat. Élise se retrouvera embarquée loin de son rôle de soignante, entre enquêtes oniriques et galas explosifs, attirant au passage l’attention d’un haut dignitaire étranger, aussi charmeur que dangereux.

À la recherche de la vérité sur la mort de ses parents, elle devra démêler le vrai du faux, des taupes corrompues jusqu’à ses plus proches alliés, tout en tentant de gérer les tendances pyromanes de son compagnon à plumes. Mais qui croire ?

Mon avis sur ce roman

Brasier est un roman assez court très entraînant, très bien écrit avec un ton moderne bien agréable. Les personnages sont attachants (et à sa manière, Zhin le phénix, déchire tout... pardon, il enflamme tout !). L'histoire mélange plusieurs intrigues qui au final se rejoignent, sur fond de complot "raciste" et d'espionnage. Appel à la tolérance, ce premier tome prépare bien la suite pour la faire désirer...

Ma note : 4,5 / 5

Style de l'auteur

Cleo écrit avec un ton très moderne, parfois grinçant voire provocant. Bref : j'adore ! Ca colle très bien au duo de personnages Elise/Zhin. Ca ne plaira pas à tout le monde car c'est souvent très second degré : moi, ça me fait marrer !

Maîtrise de la langue

RAS.

Personnages

Elise est une fille atypique, mal à l'aise avec son animal Lié et qui manque de confiance en elle (du moins, au début du roman). Elle dispose pourtant d'un pouvoir immense dont elle se méfie beaucoup : elle n'en bascule donc pas bad ass, et c'est plus intéressant à suivre.

Les personnages secondaires sont ambigus, et comme Elise, on ne sait trop à qui faire confiance.

Un personnage apparaît à la toute fin, avec un Lien tout particulier : celui-ci, j'ai fort hâte de le retrouver !

Enfin, bah... Zhin, le phénix... Voilà, quoi. On en veut tous un (même s'il est grognon et susceptible comme un chat MDR)

Univers

Un virus a frappé la Terre : de nombreuses personnes en son mortes, d'autres ont obtenu la possibilité de se Lier avec des animaux et d'obtenir des pouvoirs magiques. Le coup du virus intervient vite, quand la suspension consentie d'incrédulité est encore présente : il n'aurait pas été mentionné, l'univers n'en aurait pas pâti à mon humble avis (cela fait trop film de zombies où les virus justifient tout et constituent à mon sens une facilité d'auteur), mais j'ai dépassé ce petit écueil.

Car au-delà, l'univers est cohérent, avec une organisation politique des Liés et des anti-Liés qui est à la fois intéressante, complexe (car non binaire !) et crédible.

Intrigue

Qui est Léo ? Zhin a-t'il tué les parents d'Elise ? Quel jeu joue le prince Priam ? MAIS A QUI ELISE PEUT-ELLE FAIRE CONFIANCE ??

Beaucoup d'intrigue, donc, pour un roman assez court, c'est cool. Et en même temps, parfois trop de facilité dans leur résolution par Elise : j'aurais apprécié qu'elle en chie un peu plus (certaines scènes d'infiltration m'ont semblé un peu trop simples, et le personnage d'Ahmed - sympathique au demeurant ! - gomme trop de difficultés grâce à l'informatique et au piratage). Après, je fais partie des auteurs sadiques et je kiffe bien ça... Cleo est beaucoup plus gentille avec ses personnages et c'est un trait qui plaira à de nombreux lecteurs également !

Sur la fin, un personnage apparaît brièvement avec un lien particulier que je n'ai pas vu venir et qui laisse présager du très bon pour la suite !

Originalité

Cette trilogie met en scène des super-héros : ce n'est pas spécialement original. Le Lien comme vecteur de pouvoir magique non plus. Toutefois, c'est exploré d'une manière inhabituelle : ça se passe "chez nous", en secteur plutôt rural, avec un volet politique plus rarement exploité... Et le mélange espionnage / urban fantasy passe bien !

 

En conclusion, je ne peux que vous inviter à lire ce premier roman de Cleo Blackwood que vous pourrez retrouver sur Amazon, au format ebook ou au format broché 😉

Leave a Comment

(0 commentaires)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La campagne de financement participatif

du tome 2 de Varumotu est lancée !

  • varumtu 2 broché tiki fantasy young adult voyage aventure

CONTRIBUER