chronique litteraire la plume d isis paige j eligia roman fantasy ado

La Plume d’Isis – Paige J. Eligia – roman Fantasy

Au final, ces derniers temps, j'ai plutôt délaissé les romans de Fantasy... Y a des périodes et des périodes sans !

Et c'est avec La Plume d'Isis, de Paige J. Eligia, que je me suis remis à ce genre littéraire que j'affectionne tant 🙂

Ce roman de Fantasy est plutôt à destination des adolescent.e.s, ce qui ne m'a pas empêché de le lire avec plaisir, d'autant que l'intrigue se déroule en grande partie en mer, dans un univers qui promet d'être très fouillé.

La quatrième de couverture de La Plume d'Isis

Sur l'Arche, vaste cité voguant sur l'eau, il n'existe qu'un seul moyen pour devenir capitaine de son propre navire : s'emparer d'une plume de Chimmylatishka, la déesse du peuple du Vent.
À seize ans, Isis est prête à tout pour se libérer de la pauvreté et s'inscrit avec les économies de sa famille.
Lorsqu’elle échoue à l'Épreuve, sa seule échappatoire est de voler la plume d'une autre candidate, mais elle doit alors assumer son imposture tout au long de sa formation sur le Léthée.

Parviendra-t-elle à dissimuler la vérité jusqu’à la fin de son voyage ?

Mon avis sur ce roman

Ce roman pourrait n'être que le prequel d'une saga très ambitieuse, tant on sent un univers fouillé qui n'est pas visible de prime abord. Le personnage d'Isis porte littéralement ce roman, prête à tout, même à se rendre malade pour obtenir une certaine liberté. Si le démarrage semble simple, le lecteur se rend vite compte que ce monde n'est que complot et dangers cachés... et il n'est pas forcément certain de leur provenance !
C'est une littérature plutôt pour adolescent.e.s qui se lit très bien, avec des personnages gris et malgré tout une jolie morale.
Ma note : 4,5 / 5

Style de l'auteur

C'est à mon sens le seul bémol de ma lecture, qui tient en trois points qui relèvent plutôt du style d'écriture :

  1. les en-têtes de chapitres, je ne les ai pas compris, je suis passé à côté du mystère qu'ils étaient probablement censés générer... Un peu comme la plupart des prologues en Fantasy...
  2. l'écriture des derniers chapitres accélère, et j'ai trouvé que ça allait parfois un peu vite, au point de me laisser un sentiment de confusion.
  3. la navigation ; étant marin moi-même, je n'ai pas eu l'impression de "bouger", de tanguer, d'être secoué par la houle, de sentir le vent siffler, de vivre avec le flux et le reflux de la chaleur et du soleil. J'ai trouvé les passages sur l'eau un peu trop artificiels (superficiels ?)

Ce n'est pas que Paige écrit mal, mais ces trois points m'ont un poil gêné.

Maîtrise de la langue

Très peu de coquilles.

Personnages

L'Arche est presque un personnage en soi, et je l'ai adorée !

Plus sérieusement, Isis fait partie de ces personnages gris, genre Chaotic Neutral (comme Jack Sparrow... ou moi-même ) : forcément, je ne pouvais qu'entrer en résonance avec elle !

Le "chat qui parle" apporte une grande part de mystère mêlé d'humour, et sa nature réelle... Ok, No Spoil.

Alizée apporte une certaine "blancheur" au récit... Pour ne pas dire une candeur qui vient contrebalancer la détermination d'Isis.

Les autres personnages sont plutôt gris, motivés par l'intérêt plus que par l'envie de faire le mal, et c'est typiquement un choix que j'aime beaucoup.

Univers

Cet univers, on le découvre peu à peu. Au début, j'étais plutôt perdu, puis peu à peu, on rentre dedans, presque en même temps qu'Isis et Alizée, en un sens. Et plus les pages défilent, plus il s'avère bien plus fouillé que ce à quoi je m'attendais. La fin m'a d'ailleurs laissé un poil sur ma... faim ! Car ce n'est finalement que le commencement d'une aventure bien plus grande, avec beaucoup plus d'enjeu.

Intrigue

L'intrigue fonctionne plutôt bien, même s'il n'y a pas de grande surprise ou de révélations en mode twist final. Au fil de la lecture, on sent monter le background plus géopolitique, et j'avais bien senti venir la tournure des événements.

Originalité

Y a un côté Water World que j'ai kiffé et qui n'est pas si courant en littérature. Car au final, les romans marins ne courent pas les rues, donc ouais, cette aventure était vraiment originale, avec un système de magie et des créatures pas communes !

 

En conclusion, si vous voulez vitre une aventure magique qui se déroule sur l'eau (mais qui ne vous donnera pas le mal de mer !), allez-y : vous pouvez retrouver La Plume d'Isis sur Amazon.

Leave a Comment

(0 commentaires)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.