ce que les autres auteurs mont appris booksta autoedition N7 yoan h padines

Ce que les collègues auteurs m’ont appris

Voici un post un peu particulier. Oui, j’avoue : je surveille ce que font les collègues auteurs, et notamment auto-édités. J’en ai volé, des idées aux autres ! Et j’assume à 100% 😉

En fait, le benchmarking – technique marketing qui consiste à étudier et analyser les techniques des autres afin de s’en inspirer et d’en tirer le meilleur – est un peu à la base de toute activité professionnelle. Alors, aujourd’hui, je voudrais :

  1. remercier les auteurs en question (ceux mentionnés ci-dessous, mais aussi tous les autres, trop nombreux pour que je les cite !)
  2. partager avec tous ce que j’ai pu apprendre en bientôt deux ans d’auto-édition grâce à eux (retour d’ascenseur !)

Par qui commencer ?

Une “sorcière un peu perchée” : Megära Nolhan

Compte Insta : https://www.instagram.com/megara_nolhan/

Megära est également autrice de SFFF et elle a notamment écrit Six Pieds Sous Terre, une dystopie que je vous recommande chaudement.

Rencontre #bookstagram, j’ai découvert avec elle des éléments de droit que je ne soupçonnais même pas… Et notamment, le fait qu’il était obligatoire de déposer à la BNF nos romans papier, avec un certain nombre de mentions légales qui doivent apparaître à l’intérieur.

Bref, sur mon premier roman, Vérité, j’étais un peu passé à côté… Depuis, c’est rectifié !

Mais ce n’est pas tout : elle a décidé de reverser 5 % de ses redevances à une association, en l’occurrence, Les Résilientes. Hé bien, je vous annonce que je vais lui piquer l’idée, pour une autre association, je vous dirai ça bientôt !

PS : Megära vient de lancer une campagne de Crowdfunding pour son nouveau roman Atypicalypso, campagne que vous pouvez retrouver ici.

 

L’inventeur de la Kreol Fantasy : Grégoire Laroque

Compte Insta : https://www.instagram.com/gregoirelaroque_auteur/

Grégoire est notamment l’auteur de Zilwa, un roman de Kreol Fantasy.

PS : le tome 2 de Zilwa va sortir sous peu… Enfin, il paraît…

Autre rencontre #bookstagram, il a fondé le collectif des Auteurs Masqués, qui en est déjà à trois recueils de nouvelles sortis, avec un quatrième en préparation. Message subliminal : courez les acheter !

Alors, oui, il a écrit de la Kreol Fantasy. Vous ne connaissez pas ce sous-genre ? Cela signifie que vous n’avez pas lu Zilwa et ce n’est pas bien 😂 Grégoire a inventé la notion de Kreol Fantasy et comme c’était bien, je le lui ai piqué… à ma sauce.

Mon prochain roman Varumotu sera un livre de Tiki Fantasy : il se déroulera dans un monde de type polynésien, avec des tikis, du soleil et des eaux tropicales. Il devrait être disponible pour le Angers Geek Festival (s’il a lieu !), et d’ailleurs, puisqu’on parle salon…

 

Le renard des salons : Aidan Fox

Compte Insta : instagram.com/aidanfox.auteur/

Aidan fait partie de mes premières rencontres IRL – In the Real Life – sur Mazé, près de chez moi. Il est auteur de Fantasy, et plutôt prolifique.

Aidan, c’est la bête noire des autres auteurs sur salon.

Aidan, c’est le killer des PAL des lecteurs qui passent dans les salons.

Aidan, c’est le genre de gars, quand tous les visiteurs passent devant toi en tournant la tête, lui, il les capte, leur donne un flyer et leur vend des livres. Oui, oui, au pluriel. Il est énorme !

Comme c’est un vendeur de salon hors-pair, je lui ai piqué ses techniques. Bon, j’admets, je reste moins bon que lui, l’élève n’a pas rattrapé le maître 😅

Florilège de techniques :

  • soigner la décoration (nappe noire, goodies, objets qui attirent l’œil, lumière, …)
  • penser au kakemono
  • prévoir des présentoirs pour les romans
  • ne pas oublier de prendre de la monnaie (si si, certains payent en espèces…)
  • ET SURTOUT LES FLYERS ! PLEIN DE FLYERS ! IL FAUT LES DISTRIBUER, MÊME AVEC DES PRATIQUES DÉLOYALES (perso, j’ai testé avec mes petites nièces de 8 et 10 ans, ça cartonne). Car c’est incroyable : ça marche de ouf !

Le Seigneur du Feu : Michaël Bielli

Compte Insta : https://www.instagram.com/michaelbielli/

Michaël est également auteur de Fantasy, et en fait ZE AUTEUR de la saga Madraas. Ou Merdass. Ou Dramass. Enfin, bref, ce paragraphe, c’est pour vérifier s’il a lu ce billet de blog, car Michaël, il n’aime pas les blogs…

N’empêche qu’il est l’auteur de la saga Mardaas dont le deuxième tome vient de sortir (et que je n’ai pas encore pris le temps de lire). Il est de très bon conseil, en particulier sur son compte Youtube où vous pouvez :

Et Michaël, c’est le gars chez qui j’ai vu en premier des résumés Amazon avec des gros titres, du gras, de l’italique, et tout, et tout. C’est trop classe, alors je lui ai piqué l’idée (Spoiler alert quarto : faut juste manier un petit peu de code HTML, ctrl+u est ton ami).

 

Une star Amazon : Gabrielle Desabers

Compte Insta : https://www.instagram.com/desabersgabrielle/

Pour conclure, Gabrielle est la personne qui m’a poussé à me lancer en auto-édition. C’était sur le Salon du Livre Paris 2019 (ouais, le dernier Salon du Livre de Paris… No comment) et elle m’a tout expliqué du fonctionnement d’Amazon KDP :

  • la gratuité de la démarche d’auto-édition (oubliez les Librinova et autres…)
  • la souplesse de la plateforme
  • le fonctionnement des catégories et de l’importance de trouver des niches catégorielles où il est possible d’être #1, ce qui améliore nettement la visibilité
  • au moindre “truc”, il faut contacter la plateforme KDP pour avoir gain de cause (pas d’hésitation, ils sont toujours serviables et résolvent en général les problèmes rapidement)
  • le fonctionnement du classement Amazon (là, il faudra réclamer en pleurant très fort si vous voulez que je vous en dévoile tous les secrets)

En fait, Gabrielle, c’est une auteur talentueuse qui a sorti 12 livres, qui a vendu BEAUCOUP (ouais, du genre, beaucoup, beaucoup, BEAUCOUP) et qui a reçu la plume d’argent aux Plumes Francophones d’Amazon en 2016. Je lui dois énormément, puisque sans elle, vous ne liriez pas ce billet, ni aucun de mes romans. Bref, on pourrait dire que je lui ai tout piqué ?

Leave a Comment

(0 commentaires)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *