Auto-édition et Masse Critique

auto édition et masse critique

Les techniques pour qu’Amazon vous mette en avant à coup sûr…

… n’existent pas.

Comment imaginer qu’un jeune auteur, auto-édité, puisse jouer avec les règles d’Amazon à son profit ? Si c’était possible, comme par magie, nous le ferions tous… et auquel cas, ça ne fonctionnerait plus. CQFD.

Pourtant, cela n’empêche pas qu’il est possible de faire des « choses » pour mieux vendre nos livres, notamment sur Amazon. Et pour avoir du succès, il existe trois ingrédients :

  • Le talent
  • Le travail
  • La chance

citation-dans-la-vie-il-y-a-trois-facteurs-le-talent-la-chance-le-travail-avec-deux-de-ses-facteurs-bernard-werber-195154

Le talent

Nous en sommes tous infiniment pourvus, ou du moins, nous en avons l’impression, sinon, nous ne nous lancerions pas… Du coup, pas grand à dire à ce sujet, si ce n’est qu’il existe deux cas :

  1. Vous en êtes pourvu, de talent, et alors c’est grave cool
  2. Vous en êtes dépourvu, et alors, nul ne peut grand-chose pour vous…

A noter une grande source de frustration : pour percer dans le monde de l’(auto-)édition, le talent n’est pas suffisant. Si l’auteur n’y ajoute pas la chance et/ou le travail, c’est triste à dire, mais son roman n’aura pas le succès espéré.

Ceci tient à un principe Marketing appelé :

LA MASSE CRITIQUE

La Masse Critique, c’est le vrai sujet de cet article, nous allons y revenir.

Le travail

Comme je le disais dans un précédent article, l’auto-édition, c’est un vrai travail, qui demande de sacrés efforts… et notamment en Marketing et Communication. Règle des 5C : C’est Con mais C’est Comme Ça.

Nota : avec du travail, vous pouvez devenir plus talentueux, et ça, c’est magique.

Avec seulement du talent, peu de chances de réussite.

Avec du talent et du travail, vous augmentez considérablement vos chances… même si le résultat n’est jamais garanti ! Écrivain, c’est un métier de l’incertitude permanente…

La chance

La chance, c’est un élément très important.

Avec du travail et de la chance, il y a moyen de réussir… même sans talent, d’ailleurs.

Avec du talent et de la chance, il y a moyen de réussir… mais en général, ce combo appelle du travail en plus !

La chance, c’est celle des bonnes rencontres : un éditeur, un lecteur influent, un journaliste, …

Je vous mets à l’aise : le classement Amazon ne doit rien à la chance, pas de magie non plus. Mais la bonne personne qui vous donne un coup de boost médiatique, ça aide bien les ventes à décoller… et donc ça améliore le classement Amazon qui est basique et dépendant (quasi-)uniquement de vos ventes.

La chance peut aussi être une résultante : le talent peut attirer la chance (ou pas). Le travail est très favorable à la chance. Car la chance, ce n’est pas juste mettre son e-book à disposition et attendre : l’attente peut être très longue et si vous ne faîtes rien, il ne se passera très probablement rien…

La meilleure équation

Le mieux pour avoir du succès, c’est encore d’avoir du talent, de la chance et de bosser votre sujet. IL n’y a pas que dans l’édition que cette équation fonctionne ! Et donc, vous l’aurez compris, l’élément primordial, c’est le Travail : à lui seul, il permet potentiellement de développer votre talent et d’augmenter vos chances d’être visible. A bon entendeur, parlons maintenant de…

La Masse Critique

A la base, c’est le phénomène physique qui se trouve derrière la réaction en chaîne d’une explosion nucléaire. Ok, c’est pas cool. La masse critique, c’est la quantité de matériaux fissiles nécessaires pour permettre la réaction.

En Marketing, c’est un peu pareil : la Masse Critique, c’est la quantité de ventes qu’il faut faire pour pouvoir… vendre. Cette quantité initiale qui permet de déclencher une réaction en chaîne de ventes.

Parce que tout commerçant qui cherche à communiquer – et les (auto-)éditeurs ont un rôle commercial à jouer – a constaté ce problème : seuls sont médiatisés les produits qui sont médiatisés. Le serpent qui se mord la queue ? Oui. L’objectif, c’est d’amorcer la réaction en chaîne, et cela n’a rien d’évident.

Quel est le niveau de Masse Critique en littérature ?

C’est très difficile de répondre à cette question, mais on peut utiliser la plateforme Amazon pour se donner des ordres de grandeur.

Chiffres confidentiels d’auteurs à l’appui, pour arriver dans les top charts, il faut viser plus de 10 e-books vendus par jour ET aux alentours de 2000 pages lues par jour… pendant plusieurs jours. Une toute petite portion des auteurs présents sur Amazon parvient à un tel résultat (mais j’en connais, ce n’est pas de la science-fiction !)

Pour être au top dans une catégorie, tiens au hasard et par exemple, la Fantasy, on peut diviser ces chiffres par trois… ce qui dans la majeure partie des cas, reste colossal. A noter que d’après ce site, seuls 1000 romans auto-édités réalisent plus de 3 ventes par jour…

En-dessous de ces résultats, la machine médiatique ne s’emballe pas et un roman peut très vite tomber dans les tréfonds du classement Amazon (vers le million, et au-delà !). C’est moche.

via GIPHY

Comment atteindre la Masse Critique ?

En discutant avec les uns et les autres, deux grandes stratégies sont possibles.

La première, c’est de travailler dans la durée et de viser les 300 ventes (environ 2 livres par jour en moyenne sur la durée) et 15 commentaires Amazon. Cela peut prendre 6 mois, 12 mois, 18 mois… Ce qui est terrible, c’est que plus le temps passe, moins une simple vente améliore votre classement.

Car celui-ci résulte d’une formule mathématique de type suite arithmétique qui, au-delà de la terminologie barbare et inquiétante, est en réalité très simple :

Classement à l’instant T = ventes à l’instant T + la moitié de toutes les ventes précédentes

Comme le classement est mis à jour toutes les heures, vous constatez que le meilleur moment pour monter dans le classement, c’est au lancement du livre.

Et ça, c’est la deuxième stratégie : démarrer très fort, avec une vente coordonnée pour monter aussitôt dans les top charts. Souvent, c’est la solution choisie pour un énième roman, puisque l’auteur dispose alors d’une communauté de lecteurs qu’il peut mobiliser.

(Bon, cela reste à nuancer, et pour un avis plus complet sur le sujet du classement, voir cet article très bien fait.)

Tricher avec Amazon pour atteindre la Masse Critique ?

Mauvaise idée. Partez de ce principe : si vous y avez pensé, Amazon aussi, et ils auront mis en place les mesures d'empêchement idoines.

  • Donc créer du flux d’internautes sur votre page Amazon : aucun intérêt, ce n’est pas pris en compte.
  • Commenter vous-mêmes vos propres romans : Amazon le détecte et supprime vos commentaires.
  • Demander la même chose à vos proches : Amazon est capable de le détecter… et donc, même punition.
  • Auto-commander des exemplaires : le classement monte une fois, pas à chaque achat, donc cela ne sert à rien, hormis enrichir Amazon.
  • Faire commander plusieurs exemplaires à vos proches : idem…
  • ...

L’algorithme d’Amazon partage un point commun avec les algorithmes de tous les GAFA, de Google à Facebook en passant par Instagram : quand vous trichez, vous en payez tôt ou tard le prix… Pour éviter de pleurer et/ou de grincer des dents, évitez de jouer !

En conclusion, travaillez vos romans et tout ce qui va autours, notamment la Communication. C’est primordial dans notre société mercantile. Car quoi qu’on en dise ou pense, le livre reste un produit de consommation. Dont acte.


En conclusion de la conclusion, le tome 2 de Vérité sort le 12/12/2019 : il est en prévente à partir du 10/12, alors du coup, si vous avez aimé cet article, si vous êtes fan de Fantasy, si vous avez aimé le premier tome de Vérité – Sauvage, alors n’hésitez :envoyez-moi un mail via le formulaire ci-dessous et je vous mets dans la boucle du shotgun, qui permettra, je l'espère, de faire rentrer Vérité – Cruelle dans les top charts d’Amazon ! 😉

roman fantasy Vérité cruelle tome yoan h padines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *